Le mannequin black qui a mis la peau noire à l’honneur a fait du psoriasis jusqu’à seize ans !

Comme pour beaucoup d’entre nous, elle a été un modèle. Elle a été la première black dont le visage n’était pas métissé, “caucaïsé” et dont la peau très sombre de soudanaise n’avait jamais vu un milligramme de crème blanchissante à s’imposer sur les podium et sur les couvertures des plus grands magasines. Comme Iman et d’autres, elle est arrivée en Europe pour fuir les troubles qui éclataient dans son pays natal, le Soudan. Et, sans doute, sans cela, elle n’aurait jamais été la star de la mode qu’elle est devenue.

Alek Wek dans une robe fendue Ungaro dans le désert

Alek Wek, shooting par Herb Ritts

Vous l’avez reconnue ? Il s’agit d’Alek Wek, ici immortalisée par Herb Ritts dans un shooting pour Emmanuel Ungaro.

Originaire du Sud-Soudan, elle est née en avril 1977 (sous le signe du Bélier) dans une famille modeste, septième enfant sur neuf, dans une petite maison de deux pièces, sans eau courante ni électricité. Sa mère ne travaille pas, son père est fonctionnaire dans l’éducation. Les revenus sont très modestes, même si ce n’est pas la misère.

Elle n’a que huit ans quand les troubles qui vont déchirer le Soudan pousse sa famille à se réfugier à Khartoum, où son père va mourir, des suites d’une vieille blessure mal soignée. La famille continue son périple, et obtient la possibilité de se réfugier en Angleterre, en 1995.

Je me demande comment s’est passée l’adaptation pour la jeune adolescente d’un des pays les plus pauvres de l’Afrique, arrivant dans un pays gris, froid et pluvieux ?

En tout cas, l’exil en Angleterre a un effet secondaire très bénéfique : le psoriasis dont elle souffrait depuis son enfance disparait soudainement !

Preuve qu’on peut avoir une belle peau noire même sous nos latitudes !

On parle de l’humidité londonienne, mais je n’y crois pas trop. Le soleil est connu pour avoir un effet positif sur le psoriasis “en général”. Je penche plutôt pour un changement de régime alimentaire (notamment, moins de lait).

Quoi qu’il ensoit, Alek Wek se transforme en une jeune fille superbe. Sur la photo que je vous ai mise, Herb Ritts a magnifiquement mis en valeur ses jambes immenses et son torse très fin, ainsi que son profil. C’est tout Alek Wek en une image !

Un modèle pour les noires

Oprah Winfrey et d’autres l’ont dit : Alek Wek a un physique qui ne correspondait pas à l’européanisation des modèles blacks à succès. Pas de cheveux lissés ou d’extensions, mais un crâne rasé, pas de chirurgie esthétique, mais des lèvres épaisses qu’elle met souvent en valeur par le maquillage, un nez large qui n’a pas connu le bistouri et des yeux en amande superbe.

Et surtout cette peau très sombre, quasi noire des soudanais !

Pourquoi je vous en parle ? Tout simplement parce qu’en faisant mes recherches pour être sure de ne pas vous dire de bêtises dans le super mega article bien détaillé que je vous prépare sur les recettes beauté des peaux noires, je suis tombée sur cette information sur son psoriasis, que j’ignorais, et ça m’a fait me replonger dans ses photos… avec l’envie de les partager !

Alek Wek en petit tailleur

Alek Wek à un photocall de Dior … toujours ces jambes de rêve !

Cette femme fait partie de mes modèles. Elle est splendide, elle a su résister à tout et ne pas abîmer son corps ni se trahir en se transformant en une fausse blanche, elle est passée à travers des épreuves immenses en gardant optimisme, joie de vivre et volonté (son côté Bélier), et en plus c’est quelqu’un de bien et de généreux qui redonne beaucoup à l’Afrique !

Alel Wek, en maillot de bain noir

Une photo de mode ancienne ; maillot de bain noir sur peau noire !

Alec Wek a ouvert les catwalk et les studios des grands photographes aux mannequins africains (et pas seulement noires), à un type de beauté aussi naturelle qu’elle est splendide.

Aujourd’hui, on arrive à faire des photos extraordinaires, comme ce shooting “Jewel Thief” d’Alexandre Dubois avec Darley… la prochaine fois que vous avez envie d’éclaircir, regardez cette page !

Photo de la série Jewel Thief

Darley, photographiée par A. Dubois

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>